Les Balkans, par Gérard

Les Balkans

du 20 mai au 3 juin 2018

Les photos de Béni et  Le carnet de voyage de Claude

     Alain m’a sorti de ma léthargie pour que je vous fasse un bref ressenti du voyage dans les Balkans qui sera moins précis et détaillé que celui de Claude Poliakoff. Ce dernier paraîtra lorsqu’il sera rentré de vacances, car dans ses montagnes pyrénéennes il n’emporte jamais d’ordinateur.

     Comme toujours, ce fut un agréable et beau voyage fait sous le soleil alors que dans le même temps la France était copieusement arrosée.


     Ces anciens pays de l’Ex-Yougoslavie, malgré ce qui les a divisés et qui les divise encore, ont la nostalgie de l’ère Tito, car le niveau de vie était plus élevé et les avantages sociaux, comme la retraite, meilleurs. Les différentes guerres de 1912 à celles des dernières décennies furent cruelles au regard des listes impressionnantes de noms des monuments aux morts des villes et des villages. Mais ce qui les rassemble c’est leur désir majoritaire d’intégrer l’Union Européenne, au point que certains y sont déjà, mais n’ont pas l’euro et d’autres ont adopté l’euro sans y être encore.

     Bien qu’ils aient une langue commune, chaque pays tient à se singulariser par des mots et des expressions différentes pour finalement dire la même chose.

     Les villes sont de véritables bijoux car bien entretenues et très propres avec de magnifiques jardins, monastères et musées. Quel plaisir de se promener dans Dubrovnik, Skopje, Sarajevo, Tirana, Split, Belgrade, Mostar pour ne citer que celles-là ! Quant à la côte dalmate, quelle splendeur !

     Ce qui m’a étonné, dans des villes essentiellement musulmanes comme Sarajevo, était de ne pas voir de femmes voilées ou portant un foulard. « Nous sommes des musulmans occidentalisés » m’ont-ils dit. Ils boivent de l’alcool et mangent du porc comme nous et s’inquiètent de voir l’Arabie Saoudite financer la construction de mosquées et envoyer des prédicateurs. Ils me faisaient remarquer qu’il n’y avait pas de présence policière devant les synagogues et me disaient que pendant la Seconde guerre mondiale des musulmans ont caché des Juifs. Étonnant !!!

     Je terminerai en disant le plaisir que nous avons eu d’accueillir de très sympathiques nouveaux, qui je l’espère, reviendront lorsque nos propositions correspondront à leurs goûts.

Gérard Zbir

Les photos de Béni et  Le carnet de voyage de Claude

Ce contenu a été publié dans Europe, Récits de voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *